Putsch manqué en Turquie: prison à vie pour 24 personnes

Les peines sont lourdes. Un tribunal de condena de la prisión para 24 personas, no es un antiguo chef de la sala de estar y un ex ayudante de campo del presidente Recep Tayyip Erdogan, de la edición de la Unun Principeux Procès du putsch manqué en juillet 2016.

Parta les condamnés, 17 de ellos, 141 de las cárceles de los Estados Unidos y el «mandato de cambio de orden del orden constitucional», el conjunto de 139 personas y el «tentativo de voto del presidente», un informe l'agence étatique anadolu.

En tout, 224 personnes, dont une vingtaine d'anciens généraux, étaient jugées au cours de ce procès. Se trata de un libro de principios del año próximo a la fecha del 15 al 16 de junio de 2016, que consta de 250 días y mil millones de bendiciones. Parmi ces prévenus, 176 comparaissaient en détention provisoire, 35 libres et 13 étaient jugées en leur ausence.

Bagarres dans la foule

La audiencia se encuentra en la prisión de Sincan, près d'Ankara, où in immense salle a été construite spécialement du accueillir les procès géants liés à ce golpe de hombre. Une centaine de personnes étaient réunies devant le tribunal sous haute vigilancia.

Pendant que le juge énonçait les peines des accusés à l'intérieur du tribunal, les policy of l'extérieur s'efforçaient de maintenir le calme alors que des bagarres éclataient dans la foule.

L'agence Anadolu, que no es el prédicateur Fethullah Gülen accusé par Ankara d'être le cerveau du putsch manqué, ont été dissociés. L'intéressé, qui vit aux Etats-Unis et dont Ankara n'a de cesse de demander l'extradition, dément tout rôle dans le putsch manqué. La decisión del tribunal concerniente al resto de las acusaciones en el contexto de la investigación.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.